Logo-blanc-site.png
Elément-site-web11.png

Nicolás Morales

Elément-site-web10.png

Né à Bogota en Colombie, Nicolas étudie les lettres modernes et les langues étrangères à Lyon. Ses photos capturent un acte libre et une figure de skate dangereuse, pouvant être tarifée 135€. Le sujet pris en photo virevolte et nous apporte allégresse dans cette tristesse ambiante.

 

Cet artiste nous a envoyé pas une, ni deux, mais bien trois compositions différentes : des photos, un poème et un mini conte.

Son poème, Nicolas l’a réalisé en inversant la forme du sonnet pour explorer de nouvelles possibilités d’expression. 

Quant au conte « Histoire de la pierre philosophale en trois temps », il l’a écrit pour imiter le style de Marcel Proust et de Garcia Márquez, deux auteurs appréciés de l’artiste.

Elément-site-web2.png
Parlons d'amour

Parlons d’amour, à l’extase j’arrive

Vains mots pour de vaines promesses

Comme les caresses de ta voix perfide.

 

Parlons d’amour pour que tout mon sang coule

Dans la nuit sombre, ou dans le jour sobre

Ta voix a des ombres, et j’en regarde la foule.

 

Parlons d’amour, ma poitrine sur ta poitrine

Vains mots de poètes maudits,

Aussi tristes que la blanche aubépine,

Que ta bouche sèche, que ton âme infinie.

 

Parlons d’amour, et dansons seuls,

L’âme s’en réjouit plus et moi je perds la peur

D’être banale et solitaire ;

Parler est condamner l’âme à ne pas être seule.