Logo-blanc-site.png
Elément-site-web9.png

SOP

Elements-site-internet-long4.png

Face au péril du monde de la culture et au vide de plaisir causé par la fermeture des lieux de création, SOP s’est lancé dans la quête d’un nouveau mode d’expression. Via le street art, sa mission était de remettre au goût du jour la poésie surréaliste. S’inspirant des collages d’André Breton, notre artiste souhaite surtout partager ce qu’il aime avec ceux qui, comme lui, aime faire une découverte au coin d'une rue. Recyclant du vieux papier pour créer, il redonne du sens à des mots pour leur réinventer une histoire. Et c’est là que la magie opère : le message apparaît, le sentiment se formule, le collage prend forme et l'affiche se constitue. Il ne reste plus qu’à la coller. Et où notre artiste aime-t-il exposer ? Sur des portes. Quoi de mieux qu’une porte pour passer dans un autre monde ?

Pratiquant de street art depuis maintenant 2 ans, cette période trouble a été pour SOP un temps de réflexion pour faire autre chose que regarder Netflix en mangeant des burger Deliveroo. Ses limites ? Celles de l’imagination, qui semble inépuisable chez lui.

« Les mots et la magie s'opèrent en nous à la lecture. Rythmes, rimes, changement de ton, ironie humour pensées positive ou phénomènes actuels, composition…tout rentre en ligne de compte pour provoquer une émotion auprès de mon public. Créer ainsi un lien invisible entre nous, voilà ce qui me motive pour faire rire ou réfléchir, provoquer l'arrêt, la lecture et offrir ainsi une petite pause dans nos vies de suractifs confinés déconfinés »